GIDDE

Dernières parutions répertoriées


couverture
Voyage au-delà du par-delà
"On voyage le plus souvent sur les pas de ceux qui vous ont précédé. J’ai choisi de mettre les miens dans les traces...


couverture
Leçons de Ténèbres
Ces nouvelles – variations sur la solitude de l’homme et plus encore leçons de ténèbres – sont autant d’explorations de...


couverture
Contre la tactique de l'horloge
Contre la tactique de l’horloge rassemblent ce que l’auteur nomme des proses. Ces dernières sont à chaque fois constitutives...


couverture
&caetera
“Pierre Soletti nous offre dans une écriture subtile et ludique ‒ une partition, un rébus, un casse tête àmille...


couverture
Ici et ailleurs
François Place est un auteur-illustrateur qui a commencé son parcours en 1985 dans la maison Gallimard comme illustrateur de...


couverture
Garder un pied dehors
La collection Lyre s'attache à prolonger et enrichir l'expérience de la lecture. Mêlant les MOTS, les IMAGES et les SONS,...


couverture
Ouste n°23
À l’image du festival Expoésie, dont elle constitue le support-papier, la revue OUSTE prône la rencontre entre poésie et art...

Claire la nuit

Auteur : Ritman Serge.
Voir les autres titres du même auteur...

Éditeur : L'Atelier du Grand Tétras.
Voir les autres titres édités par L'Atelier du Grand Tétras...

Présentation :
Ce livre n’est pas un recueil de poèmes : c’est un livre de poèmes qui cherche ses mélanges. Il ne s’agit pas de chercher l’hétérogène pour l’homogénéiser : les résonances ne sont pas des échos à fondre dans une voix harmonieuse mais des consonances à trouver dans une voix écouteuse. Le poème fait la vie ou n’est pas poème : les intermittences que seul le poème laisse voir créent peut-être une constellation de lucioles dans la nuit de l’existence, des cris d’amour. Peut-être sont-ce des constellations qui tantôt jouent sur une scène théâtrale, sur une toile cinématographique, sur un air de conte ou encore sur la dernière corde électrique d’Orphée. Bref, les romans d’un poème se mélangent aux correspondances et autres clins de vie : ici, Georges Bernanos et Sylvie Germain en passant par Ingeborg Bachman et Kafka, Celan ou encore Hugo.
Ce livre cherche dans la nuit de la vie non ce qui la met au clair mais ce qui la rend Claire. Si la nuit devient belle c’est tout simplement parce que Claire est tu. L’initiale prend majuscule parce qu’avec le poème l’impersonnel et donc le commun d’une humanité en cours est au plus intime, au plus personnel, au plus propre. Il n’y a plus d’adjectif ni de nom mais seulement du verbe qui fait relation, qui copule : tu est Claire la nuit.


couverture

Illustrateur : Maurel Laurence.
Illustration(s) : 7 lavis

Informations complémentaires :
ISBN : 978-2-911648-43-4
Nombre de pages : 128 p.
Format : 13x21,5 cm.
Genre : Poésie
Date de parution : 30/03/2011
Prix : 15 €



Retour au catalogue
Conception : Simon Pasquier - Réalisation : Christophe Boulaye - Avec le soutien de la DRAC de Franche-Comté - Qui-sommes nous ? - © GIDDE 2011